LYRIC FOR SALE

Buy this lyric today!

La vipère


Artist: J.R. Mallard
Artist's Description
Oui, bien sûr, les femmes éprouvent aussi du désir. Mais il est plus sporadiquement attisé, plus "épicurien". Il se manifeste comme de l'ouverture, par des barrières et des inhibitions qui tombent, etc. On reste surtout dans un truc de réceptivité... Mais le désir masculin, c'est une autre bête, je crois. C'est un vrai moteur, c'est un truc, c'est une entité en soi, quoi. Une espèce d'ombre qui les suit (ou les précède) constamment, une sorte de possession... Et, ben, voilà. Mixé à mon amour de la mythologie, ç'a donné cette chanson. ;)
Personnellement, j'entends Johnny Hallyday. Rock-pop, avec les pré-refrains "psalmodiés" par un choeur mixte.
Voix masculine. Le désir masculin mythifié.


Genre(s): Pop, Rock, French
Mood(s): Dramatic, Epic, Hard, Heavy, Introspective
Style(s): Desire
Language(s): French
La vipèreStandard License:$24.64
Extended License:$123.20

La vipère

By J.R. Mallard
La vipère

(Intro 1/2 refrain)
Il ne sert à rien de mentir
Elle m’a déjà vu l’engloutir
Du regard vert de la vipère...

(Couplet 1)
Charmeuse de serpents ou sorcière ?
Envoûté, je n’ai rien pu faire
Le philtre a pénétré mon corps
Comme le venin ou la ciguë
Comme le vin quand on l’a trop bu
Mes forces ont été mises à mort

(Pre-refrain)
(A-za-zel-shei-tan-mas-té-ma)
(Sa-ma-el-i-blis-as-ta-rot)
(A-za-zel-shei-tan-mas-té-ma)
(Si je flanche, que le Diable m’emporte)

(Refrain)
Il ne sert à rien de mentir
Elle m’a déjà vu l’engloutir
Du regard vert de la vipère
Il serait vain de m’repentir
De chasser le démon du désir
Elle le sent bien, elle en est fière

(Couplet 2)
Ève de l’Éden ou Médusa?
Je l’ai r’gardée, il fallait pas
Je m’suis raidi comme de la pierre
Sa bouche à la pomme de mon cou
M’a vite fait tomber à genoux
Reniant le dieu qui m’a fait chair

(Pré-refrain)
(A-za-zel-shei-tan-mas-té-ma)
(Sa-ma-el-i-blis-as-ta-rot)
(A-za-zel-shei-tan-mas-té-ma)
(Si je flanche, que le Diable m’emporte)

(Refrain)
Il ne sert à rien de mentir
Elle m’a déjà vu l’engloutir
Du regard vert de la vipère
Il serait vain de m’repentir
De chasser le démon du désir
Elle le sent bien, elle en est fière

(Couplet 3)
Perséphone ou Hélène de Troie
Sa beauté f’rait périr des rois
Et moi j’en bave comme un cerbère
La rage aux lèvres, le feu au coeur
Je me consume dans sa noirceur
Elle règne en reine sur mon enfer

(Pré-refrain)
(A-za-zel-shei-tan-mas-té-ma)
(Sa-ma-el-i-blis-as-ta-rot)
(A-za-zel-shei-tan-mas-té-ma)
(Si je flanche, que le Diable m’emporte)

(Refrain)
Il ne sert à rien de mentir
Elle m’a déjà vu l’engloutir
Du regard vert de la vipère
Il serait vain de m’repentir
De chasser le démon du désir
Elle le sent bien, elle en est fière

(Refrain 2)
Il ne sert à rien de mentir
Elle m’a déjà vu l’engloutir
Du regard vert de la vipère
Gardez-vous bien de me bénir (A-za-zel-shei-tan-mas-té-ma)
Pour purger le démon du désir (Sa-ma-el-i-blis-as-ta-rot)
Elle l’a sommé, elle en est fière (A-za-zel-shei-tan-mas-té-ma)

Elle est la mère de la vipère (Sa-ma-el-i-blis-as-ta-rot)

(A-za-zel-shei-tan-mas-té-ma)
(Sa-ma-el-i-blis-as-ta-rot)
(A-za-zel-shei-tan-mas-té-ma)
(Ouvre au fils qui frappe à ta porte)


J.R. Mallard 13/07/2020

Contact

Do you want to Work with J.R. Mallard?

Please login to your Songbay account to contact this artist.

Login here >>
or
Register FREE today >>